dimanche 19 novembre 2017

EVOCATION

L'évènement s'envole ,mais reste l'essentiel , inscrit dans le corps , qui resurgit au charme furtif d'un évocation, au frisson d'une sensation,à la force étonnamment vive  et parfois incompréhensible d'une émotion...
le souvenir n'est plus , mais la mémoire sensuelle du corps parle toujours.
Nous sommes un tissu muni de capteurs qui enregistrent  des empreintes tenaces lesquelles nous servent de tuteurs pour nous diriger
Trop de souvenirs nous paralyseraient.
Françoise Héritier   Le sel de la vie (2012)