dimanche 17 octobre 2021

REVOIR NOS AMIS LES PEINTRES

Après des rénovations successives il est agréable de retrouver les peintres Provençaux dont le Musée d'Art de Toulon possède une grande collection  ainsi que des portraits et d'autres merveilles en  réserves  ,les acquisitions de  réalisations peintres contemporains exposées au dernier étage  et la riche bibliothèque de ce bel et vénérable  immeuble  .. car dès 1829 le projet de réunir en un seul musée des oeuvres exposées dans les salons de l'Hôtel de ville   et chapelle ,dénombrées à plus de 68 peintures et gravures 116 sculptures enrichies par la suite de dons et de legs ,En 1856 , la municipalité décide de convertir en musée une aile de l'hôpital  du St Esprit  , une galerie  de 36 mètres est aménagée pour exposer les tableaux  , éclairée au gaz..Le premier Musée de Toulon est inauguré en 1857 par le Maire Bourgarel .

A la fin des années 1870 le musée  s'avère trop petit et le bâtiment vétuste , sur la proposition du maire DUTASTA la municipalité décide en 1882 la construction d'un Musée bibliothèque à l'extrémité ouest du Boulevard de Strasbourg (Notes Tony Marmottan)

De style renaissance italienne  néo - baroque ,  façades , colonnes ,niches  cariatides et médaillons , au fronton le sceau de Port la Montagne les sculpteurs et architectes André Gaudensi  Allar , Lange Guglielmo  céramistes et peintres , est  inauguré en 1888 ou  1890 selon les chroniques 

Depuis 2009 l'un des plus beaux édifices toulonnais a terminé sa mue,  intérieur et extérieur Cette vielle Dame s'offre une nouvelle jeunesse  et l'architecture des lieux mise en valeur altérée par le temps et la pollution  Déjà en arrivant une  impression majestueuse  


 

Juste à droite l' Ecole Provençale et nos peintres familiers  aux paysages  transformés mais reconnaissables par les côtes et les rivages 


Les noms qui chantent



Les escaliers   et les arcades lumineuses
 

le ciel semble s'y refléter


un éclair bleu  tout en haut oeuvre de notre tout nouvel académicien des Arts 

 Jean Michel OTHONIEL



et la salle des dessins et aquarelles orientalistes ....trop sombre  j'y reviendrai    Désolée

en poursuivant au dernier étage les oeuvres contemporaines  audacieuses , une partie il me semble  les collections sont très riches   et sur cette page un choix personnel  très minime

 




Pour terminer en beauté la calme et studieuse bibliothèque   reconstituée

s
Sans oublier le cabinet des curiosités 

Mercure nous salue en redescendant ...nous reviendrons pour  un peu plus de détails selon les thèmes 


 



mercredi 13 octobre 2021

MOZART ET DON GIOVANNI DANS DE BEAUX DRAPS

 Certainement une des plus belles soirées de la saison  qui s'ouvre avec DON  GIOVANNI 

avec une mise en scène étonnante et très suggestive 


 

 

Daniel Benoin  lui -même selon ses mots "Si le mythe de Don Juan est arrivé jusqu'à nous , c'est parce que chaque époque a trouvé  sa façon de l'interpréter et dans Don Giovanni , des questionnements nous paraîtrons très actuels , nous rappelant au passage que tout chef -d' oeuvre est un extraordinaire laboratoire "

Déjà Daniel Benoin a présenté sa mise en scène à l'opéra de Toulon LA BOHEME  en 2011 et MADAME BUTTERFLY en 2007

La soprano Anaïs Constans (Donna Anna ) dans les Pêcheurs de perles en 2019  à Toulon

 Khatouna Gadélia (Zerlina)  et Marie -Eve Munger (Donna Elvira )  dans le Comte Ory  en 2019  à Toulon




mercredi 25 août 2021

UNE SORTE DE ....RECAPITULATIF

Bizarre ,cet été rien ne va comme prévu  Tout se ligue pour changer les prévisions 

.Avant de  fermer les volets de la Maison des Champs, un regard zoom arrière

 ROSES

 et herbes fleuries sous la pluie sans se faner 


 

VOLUPTUEUSEMENT  L'ORIENT  DE BERLIOZ

 et ses figures féminines ,idoles tragiques et inspirantes, une exposition  qui compensera l'abandon des concerts prévus... Se replier , pour 

ALLER EN POESIE 

 se retrouver avec Colette Muyard "dans les yeux du poème, vers le nuage où s'est pendu l'espoir"  Goûter   le concert d'orgues à 

SAINT- ANTOINE -L'ABBAYE 

Chemin de traditions des dimanches d'Août Retour sur l'Histoire médiévale du site  en restauration Et   images images encore des images ...  vues de l'horizon du pré Amis en visites distantes Le bel été s'en est allé 


 

SEPTEMBRE gratte au portillon  


 

mardi 3 août 2021

SAINT- ANTOINE -L' ABBAYE le pays des Antonins

 


 



 






 Il suffit de passer le porche pour se projeter au temps des cathédrales Il flotte en ce lieu pourtant tant de fois restauré comme un parfum particulier.  Déjà en passant devant le jardin des senteurs ( j'avais en son temps raconté ce jardin )la porte laisse voir  des merveilles. Les pavés en gros galets où l'on se tord joyeusement les chevilles , les tavernes et boutiques obscures dignes du Pont Neuf ,  les bateleurs qui insistent   ... une autre façon de percevoir le chemin, toujours beaucoup de visiteurs  , un peu moins depuis la pandémie  Il est à rappeler  que St Antoine  du désert était vénéré pour guérir du "mal ardent " ( coliques provoquées par  l'ergot de seigle) et cette enceinte était un hôpital et des espaces de soins pour les malades Sorte de cour des miracles  qui perdure avec les visiteurs  , souvent étrangers comme  un clin d'oeil   à notre temps .


 

  




 L'arrivée à l'Abbatiale monumentale en  travaux de restauration de la façade (XVème siècle) est impressionnante ,emmaillotée  mais ouverte pour le concert d'orgues comme chaque année dans le cadre du festival de Musique Sacrée   ce jour  1er Août  très modestement et de belle écoute  des Arias de Bach  Anne Boissonnet -Peigné alto 

Dominique Ravel violoncelle

  Jean -Paul Ravel orgue 

 ( le gigantesque orgue  confiné en raison des travaux  c'est un orgue électronique qui sera joué pour se concert  assez confidentiel ) mais avec plaisir cette heure était  bienfaisante




 



 
 L'orage s'éloigne vers le Vercors Les gendarmes Pompiers et hélico nous "escortent"  mais surveillent surtout les débordements de plus de 6000  teufeurs  en rave -party  dans "la z a d "proche de Roybon  mais nous laissent passer .. nous ne devons pas  avoir le profil adéquat !!!   et les vaches en carton -pâte restent accrochées au coteau herbu elles semblent échappées d'un jeu de ferme d'un petit enfant  . Les moulins et leurs longues pales en fer brillant s'agitent au petit vent   Les tournes -soleil  inclinent leurs têtes vers  nous  en Au revoir 
 

 


 

C'était Arlette au pays de St Antoine



mercredi 21 juillet 2021

ALLER EN POESIE


 

 Un instant de douceur et de rêve loin des miasmes qui serpentent 

" Arpenter le cloître des pages où se déplie le rêve aux ailes de lumière 

 

Entendre l'espoir frapper en silence .Voir s'approcher sur la pointe des mots , une sérénité d'étoiles et de tendresse nue

Se retrouver enfant dans les yeux du poème

Quand les volutes de nuages intensifient le bleu .Quand les lèvres du jour posent sur la soirée un baiser millénaire 

La parole d'ailleurs vient aussi poser sur nos mains de silence

Aller en poésie , vers l'arbre qui appelle sa forêt, l'entrelacs des glycines à fleurir, l'odeur du pain apportée par les blés 

Aller en poésie , vers le nuage où s'est pendu l'espoir , l'amour chargé de soleil et d'enfer , les larmes qui lapident le temps qui se distend

Aller en poésie en révolte perforée de tendresse , en vertige sur les parois de vers , en voyage indocile aux paumes de la nuit 

Aller... 

Colette Muyard (Chemin de poésie)  Etés filants 2008

lundi 12 juillet 2021

L'ORIENT VOLUPTUEUX D' HECTOR BERLIOZ





 

Les orientales  de Berlioz  Figures qui envoûtèrent  le musicien dès son plus jeune âge à La Côte St André L'Orient voluptueux et sensuel peuplé de figures féminines de Didon à Salammbô et Cléopâtre  Ce XIX  siècle  enflamme l'univers des écrivains Flaubert,Théophile Gautier ,Victor Hugo  mais aussi les peintres , les poètes et les musiciens .Belles odalisques lointaines et mystérieuses esclaves  ou reines captives.

 

 Didon et son destin funeste dans les Troyens .Cléopâtre l'inspire  Elle sera la Captive d'après les oeuvres de Victor Hugo( issue des orientales) Salammbô dont Flaubert conte la tragédie Figures de femmes fortes puissantes  et fragiles dans cet Orient fantasmé  Une exposition à voir à peindre et  entendre en regard du Festival


 

Salle et décor du jardin de DIDON  (esquisse pour le décor des Troyens  , les jardins de DIDON  au bord de la mer  Philippe Chaperon) 




Buste  marbre de CLEOPATRA  Antonio Bortone

 La mort de CLEOPATRE 
 
SALAMMBÔ par Georges Antoine  Rochegrosse  (début XXème)
Que tu étais belle ce jour là en Salammbô
 

 

La danse   (Henri Fantin Latour )

 

La baigneuse

Un parcours   en résumé  de grâces et voluptés  très foisonnant de textes de partitions un trésor  offert au public attentif

 

 

"Il faut beaucoup de temps pour découvrir les méditerranées et plus encore pour apprendre  à y naviguer " Hector Berlioz  rêvera longtemps son rêve de mettre son oeuvre en musique  (Les Troyens 1863)  puis une cantate sur les vers de Victor Hugo( Cléopâtre 1929 )Sara la baigneuse  

 "Si je n'étais captive j'aimerai ce pays

 Et cette mer plaintive Et ces champs de maïs

  Et ses astres sans nombre

 Si le long du mur sombre

 Le sabre des Spahis " 

 (Poème de V Hugo  orchestré par Berlioz)

"Au siècle de Louis XIV on était Hellénistes  , maintenant on est Orientaliste  "

  Disait  Victor Hugo 

Notes prises sur divers supports  les images souvent trop illuminées ou  dans des coins trop  sombres  Les expositions se tiennent au rez - de chaussée  qui ouvre sur le jardin  les étages supérieurs réservés aux réceptions  de la maison familiale des Berlioz au centre de la Côte St André