mercredi 10 janvier 2018

LA TETE DANS LES NUAGES

"Longtemps je me suis demandé ce que je devais penser de la touche colorée de Bonnard...
Comment fait-elle pour concerner l'instant de la perception et dégager dans le même temps une toute autre sensation  riche de temporalité ? 
Proche de Monet et compagnon  de Braque , tel est Bonnard
...il pose le problème en termes de temps  
Chronologie ou météorologie ? 
Instantanéité ou mémoire ?"
Bonnard en fait tout le trajet  , peignant dit Jean Clair
"Un réel transfiguré par l'émotion du souvenir" 
Voilà le secret de la touche insaisissable  de Bonnard , c'est dans les mailles de son tissage extensif qu'il faut aller rejoindre ses couleurs
Il avait choisi comme Proust l'écartèlement du bonheur 
Pierre Bonnard se fait le guetteur attentif de l'univers  et le dernier mot de sa dernière lettre que Matisse lui ait adressé eût été
"Beau temps , et beau travail"  
Jean Clair  "Ouranos " 1975 
commentaires Pierre Stercks



Extrait  d'un des" Plus beaux textes de l'Histoire de l'Art" (2009)
Anthologie illustrée de 70 chefs d'oeuvre qui célèbrent les noces de l'art et de la littérature

Loin des cours d'Histoire de L'Art 
le propos très littéraire surprend un peu  ...
Bonnard et son génie de la couleur 
ne réfléchissait certainement pas aussi  précisément  et comme tout artiste laissait aller son inspiration et son ressenti 
Ceci n'engage que moi AA