vendredi 13 janvier 2017

ANNE LOUISE GERMAINE DE STAËL

D'une vie mouvementée , de ses amours tumultueuses et de son opposition à Napoléon 
La charmante et vive demoiselle Necker (1866 -1817)
 rayonne à Paris  auprès de son Ministre de père qu'elle vénère ,trop peut-être car aucun homme ne trouvera à ses yeux autant de perfections



Son mariage, ses voyages et ses écrits  sont ,ce soir
 préparés  et présentés à Toulon  par Yves Stalloni avec  brio et   talent comme toujours
La vie de Germaine de Staël est un roman  dont   il est question  d'ailleurs  
par  ce  livre de 600 pages" Corinne et l'Italie" 
Elle
Germaine de Staël souhaite exprimer entre les lignes son image,   réelle ou fantasmée
Toute en opposition et ambiguïté  entre soleil éclatant l' exubérance joyeuse  du Sud et la mélancolie mortifère  des brumes du Nord:  Oswald l'écossais  et Corinne l'Italienne  Plus qu'une visite de Rome à Naples des  lieux inspirés ,c'est  son intime personnalité  comme une confession camouflée ,qui laisse  au lecteur un souvenir émouvant et fait littéralement"respirer" l'Italie 
"Germaine de Staël est un fracas 
 un éblouissement entre George Sand et Madame de Merteuil  "avoue  Benjamin Constant son ami cher et fidèle
  Elle  compense la beauté qui lui manque ( elle est pourtant belle sur les portraits)  par tous les dons artistiques  réservés aux jeunes femmes de la bourgeoisie dans les salons
 Musique Poésie Peinture
n'est - ce pas elle qui a dit 
La gloire est le deuil éclatant du bonheur 
C'était il y a 200 ans  Elle meurt  le 14 Juillet 1817  ...à50 ans

 

Phrases reprises pendant la conférence et sur le fascicule de l'association la Dante Alighieri
Photos  du Président et d'Yves Stalloni