dimanche 17 septembre 2017

L'USURE DU TEMPS

Sur le lac sans ride la barque glisse sous le vent  
et le poète  rêve et cherche à entrevoir dans l'ombre du passé
 la naissance  d'un autre horizon 

Puisqu'il est écrit que tout se renouvelle 
C'est peut -être pour cela que la procession sur  de la tapisserie de soie  change de couleurs , que des arbres ont poussé le long d'une mare  
c'est l'usure du temps qui strient la soie en fins bambous  et la tache devient lac  
Il y avait une vitre en héritage  cassée par la suite 
et la vie va  
 1m 30 x1m10  que des doigts anonymes ont brodé merveilleusement