samedi 6 mai 2017

LECTURE EN NOSTALGIE

"Et toutes les vies,que nous avons vécues
Et toutes les vies à venir 
Sont pleines d'arbres et de feuilles changeantes  "
"Vers le phare" 
"Incapable de rassembler tout ce qu'elle éprouvait, pouvait tout au plus dissimuler le vide de son esprit en y faisant résonner une expression toute faite, jusqu'à ce que ce brouillard se doit dissipé Car en fait , qu'éprouvez- elle, de retour ici après toutes ces années, maintenant que Mrs Ramsay était morte? Rien , rien absolument rien qu'elle puisse exprimer"
Et pénétrer si facilement dans ce monde impalpable de VIRGINIA  WOOLF
 Et de bonheurs en déchirements en faire la trame d'une oeuvre poétique , lumineuse et poignante
Visions fragiles ; illuminations fugaces 
Allumettes craquées à l'improviste dans le noir
Notes de la traductrice  Françoise Pellan  (Vers le phare )Folio Gallimard 1996
reproduction des peintures de Severin Kroyer  et John Lavery  ( détail )