jeudi 13 avril 2017

C'ETAIT UNE GARE ...

Entre autres ...
Gare de la Côte Saint André  au Rival 
"Quand je vois , effacées par la cruelle main du temps , les orgueilleuses richesses des âges évanouis
Quand je vois de hautes tours abattues sur le sol , et l'airain éternel
devenu victime d'une rage destructrice  
Quand , je vois l'Océan affamé gagner du terrain sur le royaume du rivage , ou la terre avancer dans les eaux , faisant d'un bain , une perte et d'une perte un gain 
Quand je vois ces échanges de forces ou ces forces mêmes entrainées au déclin, tant de ruines rapellent à ma pensée , que le temps doit venir emporter mon amour 
Cette pensée est comme une mort , elle ne peut que pleurer , parce qu'elle possède ce qu'elle craint de perdre "
SHAKESPEARE sonnet 64    écrit entre 1593 -1594
petite livre édité  au début du siècle dernier  il me semble  pas trouvé de date 
C'était hier   ... c'est aujourd'hui