mardi 4 avril 2017

MYTHES ET REALITES

 AIX  dans la douceur du petit matin    , les souvenirs en plus 
 La Fontaine inlassablement s'éblouit en jet  en continu
Et le café des  Deux garçons " 2 G  " a le goût des autrefois 
 

En laissant bougonner Cézanne figé dans sa solitude C'est un Mythe  qui rayonne  tout au long de la rue Mazarine ,   juste là  àL'Hôtel  de Caumont  




 
 Marilyn  Monroe et sa blondeur naturellement sophistiquée
 De la pin- up à la star d'Hollywood  tout en connaissant son histoire   (1926 -1962)
c'est surtout  la relecture de cette époque  et les clins d'oeil à notre belle jeunesse qui vrillent et les oreilles et les coeurs  ( Po po pidou )
(Dès l'entrée un petit film  et quelques images vite captées car bien sûr l'éternel problème de l'interdiction de photographier)
, Cette émotion  , ne vient pas  d'un sentimentalisme dépassé, mais  d'évènements qui s'entremêlent , Décidément  un air de fausse nostalgie souffle sur ces  remakes(Brigitte Bardot  dernièrement)   et  des plus jeunes ,aux vieilles branches  tous regardent échangent des commentaires , car lorsque l'on vit le présent et ses rebondissements il est impossible d'en  comprendre  la portée et  les conséquences
Intéressante présentation avec  en regard les années de Marilyn  et les évènements aux Etats Unis


"Marilyn utilise la photographie surtout pour elle contre Hollywood et les studios...elle suscite des séances de prises de vues avec les plus grands photographes de son époque , devenue unique objet de leur regard derrière l'objectif..."
 le mythe prend forme tout en restituant les deux faces de l'icône,
 solaire , lumineuse  et lunaire et vulnérable 
entre autre dans Vogue sur 2700 photos 8 seulement 
seront publiées à titre posthume en Septembre 1962 les noms des couturiers ne sont pas cités , car sa beauté irradiante lui permet de rester indifférente aux vêtements 
J'aime cette phrase..!
    Elle est  l'exact  opposé  du mannequin professionnel"
Notes relevées sur le fascicule de l'exposition  ce n'est ici qu'un minime aperçu des 3 salles et 2 étages d'expositions
Fin 
 
Les sculptures de Skoda  se montent et se démontent dans la cour  jusqu'en Juin 





A BIENTOT 

4 commentaires:

  1. J'aime aussi, à Aix, aller aux 2G et à l'Hôtel de Caumont. C'est chouette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre visite et ravie que vous trouviez un écho avec ce petit reportage

      Supprimer