lundi 4 mai 2015

IL Y A DES MATINS

Il y a des matins chagrin ...où rien ne va    Alors pourquoi  pas
Alors ressortir le vieux cahier jauni , conservé derrière les étagères et voir si cela fonctionne toujours ! rire et sourire ou rien...  Les temps changent et les ravissantes idiotes de KIRAZ sont à pleurer et une  autre encore et le dessin si agile et le propos si juste de ce temps là  un sourire s'ébauche de  l'insouciance un peu snob qui étiquette  la frivolité des  belles  jeunes -femmes
 Papier jauni authentique  reflet d'une époque  


Avoir découpé ces images en dérision, en rire sans se douter que cela deviendrait une trace (1960)
Faizan et ses grosses dames sures  d'elles ,persécutant l'entourage 
Gad aussi 


Mais c'est encore Sempé au bout de 17 petits croquis,   saisit  l'essentiel du désenchantement

et d'un texte lu sur un blog préféré que je suis ( lorgnon mélancolique) 
"La mélancolie et la nostalgie font partie de la vie .Un bon moment que l'on passe est forcément mélancolique .On est très très content mais quelque chose nous dit dans un coin de notre tête , que ça va passer , et que c'est passé .C'est fait .C'est comme des vins qu'il ne faut pas déboucher , sinon ils perdent de leur arôme , comme des tableaux qu'il ne faut pas exposer à la lumière ..
La mélancolie c'est la conscience profonde que nous ne sommes que des petits êtres en quête d'autre chose , mais qu'on ne saura jamais quoi Et quand on le saura , ce sera grave " 
Sempé 
YOUPI 


10 commentaires:

  1. oh merci de me rendre ces sourires ! me sens plus jeune tout d'un coup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Brigitte , me sentais ridiculement ringarde après - coup

      Supprimer
  2. Super c'était ma littérature lorsque j'allai à l'école

    RépondreSupprimer
  3. Excellent, j'aimais beaucoup ...
    Bonne journée
    Bises- Cath

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie pour cet instant de sourire
      Belle journée

      Supprimer
  4. Merci, Arlette. Quel plaisir de retrouver ici tous ces fameux dessinateurs qui nous ont tant amusés dans le passé !
    Curieusement, les yeux exagérément agrandis des Parisiennes de Kiraz me font penser à ceux de Betty Boop. Une mode reprise au début des années 1950 par Osamu Tezuka, le dessinateur de mangas reconnu pour avoir lancé cette mode des grands yeux au Japon, notamment avec son personnage "AstroBoy", qui n'est pas sans rappeler Betty Boop.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très juste Tilia et mes premiers portraits( il y a bien des années) inspirés par les estampes et involontairement les mangas dont j'exagérais les yeux faisaient dire lors d'expositions que c'était des personnages de mangas alors que je ne connaissais pas vraiment ce style, mais Betty Boop !! je n'avais pas fait jusqu'à présent le rapprochement
      Comme quoi tout se transforme au gré du temps depuis les peintures des cavernes !!

      Supprimer
  5. et moi ça m'a fait sourire.. .rire...
    merci
    ici le soleil se lève
    un autre monde
    tendresse lointaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pari gagné ! même au bout du monde
      Reviens nous enchanter
      Amitiés

      Supprimer