samedi 10 mars 2012

LE GRAND ARBRE


"Dans le cabinet de verdure
              Ne cesse de battre
                              Le coeur cambriolé

Feuilleton des arbres
Romance des forêts
Refrain des plantes exilées " 

Jacques Prévert  (Arbres)


Il est tombé le grand arbre vaguement exotique


 dans le petit jardin en face  Une bourrasque un soir l'a fait basculer
Géant subitement , incongrument affalé , pas de racines
 Il git là
  Il ne se ressemble plus
 Les chats ont perdu leurs rendez-vous
Et ses grandes feuilles n'apporteront plus l'ombre fraîche
Il va être débité 
Son coeur  cambriolé  avait séché 

10 commentaires:

  1. bouffé, miné, tristesse
    Mais merci pour ce poème de Prévert que je connaissais pas, Prévert comme je l'aime, réellement poète

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La vue d'un arbre couché est toujours d'une grande tristesse
      Moi aussi j'aime" ce coeur cambriolé"

      Supprimer
  2. Il est vrai qu'il était "malade à coeur"... et n'avait plus assez de racines pour braver les bourrasques de ce pays venté.
    Il sera sans doute remplacé... par un jeune au coeur vaillant !

    Biseeeeeeeeeeees de Christineeeeeeee

    PS/ Un billet qui devrait te plaire : va voir chez Tilia !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non je ne crois pas .... le coeur "vaillant sera pour un autre jardin
      Merci pour Tilia j'aime beaucoup tu as deviné c'est un beau site

      Supprimer
  3. Je suis comme toi , un arbre à terre me donne toujours une grande tristesse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. cela n'est pas dans l'ordre des choses !!! et pourtant il y a toujours une fin ...

      Supprimer
  4. L'envie de pleurer nous vient
    Quand l'arbre couché repose
    Le vent a cessé son agonie
    Du mal qui lui rongeait les entrailles
    L'arbre, symbole de vie
    Dont on oublie que vie et mort
    Un jour sont confondus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OH! c'est très beau ce que tu écris là Monique
      une vie qui s'achève comme pour nous humain et l'oublions souvent c'est comme un rappel ...

      Supprimer
  5. sentiment de tristesse quand un arbre meurt...
    "auprès de mon arbre je vivais heureux"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La vie passe pour tous aussi
      Merci Elissane

      Supprimer