lundi 27 mars 2017

L'ANNONCIADE OU LES RACINES DU 20 ème SIECLE

Notre Dame de l' Annonciade à Saint Tropez
  tout au bout du port , est une ancienne chapelle érigée en 1510 habitée par les pénitents blancs ( laïques ) jusqu'en 1663  ,désaffectée pendant la révolution , puis devient  lazaret , hangar   à bateaux et  abandonnée   , quand Paul Signac le premier en 1892
 invite ses amis peintres  qui travaillent sur la couleur à venir découvrir le petit port de pêcheurs ,    le bâtiment est aménagé en 1937 en espace muséal  ,bien avant la Gare d'Orsay
Quand en 1950  un collectionneur Georges Gramont  le transforme en Musée
Une collection qui, à partir du legs du mécène en 1955 , sera un  foyer de la création du divisionnisme , nabisme  fauvisme de 1890 à1940

   
Des l'entrée  la configuration de la chapelle s'impose   et sous une lumière douce et zénithale  les oeuvres  se dévoilent 

 autre  côté
Une sculpture  de Belmondo en  médaillon  du généreux donateur Georges Grammont se trouve à gauche de l'ancien choeur 
Au premier étage la jeune et  belle Dina Vierny  à 16 ans fascine Aristide Maillol qui voit en elle le type même de la méditerranéenne
Quand tout autour s'organise un ballet de couleurs et de lumières par les peintures  de  Signac à Matisse ,Van Dogen  ,Vlaminck,  Derain  ,Vuillard,  Braque , Rouault , Ils sont tous là 
Fabuleux trésor  


Le regard s 'évade  avec  autant de plaisir 
même
le gabian peu farouche  n'en revient pas 
 Et ....Rouvrir les cahiers d'Histoire de l'Art  pour se souvenir du parcours de ces peintres  ,
 le propos ici est purement visuel 
A suivre  vers la citadelle

vendredi 24 mars 2017

COQUILLAGES ET CRUSTACES

De  LA CITADELLE  et ses remparts, 
  du musée d'Histoire de la Marine 
du soleil qui boude un peu sur la presqu'île de SAINT  TROPEZ 
du port  et  de la chapelle  musée de l'ANNONCIADE 
du  musée de la gendarmerie et du cinéma 
Resplendit la Belle  BRIGITTE BARDOT 
dans les années de folle insouciance  de simplicité et d'éclats de rire quand tout était autrement 
Petit espace riche de quelques photos  intimes  d'amis , photos pas toujours bien cadrées jusqu'aux dernières en 2014  Brigitte  sur le port  comme si le poids des ans et des tracas étaient oubliés 
Cette balade me touche ..  avec indulgence ,peut - être parce que ,nous sommes de la même génération et que les souvenirs percutent et je découvre brusquement pourquoi j'avais gardé et replacées à chaque déménagement ces  grosses clés en rang  serré  , c'était Elle qui m'avait donné l'idée  comme le vichy et autres cretonnes fleuries d'ameublement
Ah !! les jeunes filles 




Elégance  et  grâce intemporelle  

LES FAMEUSES   CLES 
et modestement les miennes 
A SUIVRE ....
IL PLEUT SUR LA VIE

dimanche 19 mars 2017

P P P SUITE SUITE ET FIN

Dernières salles  de la Fondation Maeght  et les oeuvres de Pascal Pinaud 
Il y a aussi cet impressionnant ARBRE A FEVES 
de 3m20 de hauteur  , aux 20 841  petits sujets  que l'on trouve dans les gâteaux des rois 
Il a mis 5 ans pour réussir cet arbre  totem 
la forme la plus affirmée de la collectionnite 
Et le trou et l'image du trou !!!

Les patères en additions et superpositions de plaques de verre coloré 
Pascal Pinaud réinvestit l'histoire des avant- gardes Qu'il réinterprète  et s'adapte aux contraintes des matériaux, dans la lignée des artistes de Supports /Surfaces

"La Danseuse de Miro" est fatiguée
à Bientôt 
Ceci est juste un aperçu   , une idée  du travail remarquable des recherches de l'artiste
  Il manque beaucoup d'oeuvres  , les notes se trouvent dans les feuillets de l'exposition Un album papier et photos  est également préparé en archives
AA


vendredi 17 mars 2017

PASCAL PINAUD SEMPERVIVIUM (Suite Fondation Maeght )

Deuxième partie  de l'exposition Pascal Pinaud  
de Mouans -Sartoux" C'est à vous de voir "
à Sempervivium   F ondation Maeght
SEMPERVIVUIM  
 ou  Eternellement vivant par le principe de création fait 
de hasards d'erreurs  et d'imperfections  
sans le vouloir cette image a surgit comme une preuve irréfutable  que la création est hasard
quand un visiteur  est passé devant une pièce de métal  destinée à être détruite et qui soudain devient autre devient oeuvre d'art
la signature  de l'artiste  comme une enseigne lumineuse
Début de l'exposition  


Chaque salle  fait avancer la pensée de Pascal Pinaud   et se pencher sur les images  c'est aller plus loin dans son raisonnement
Un coup d'oeil vers la jardin  aère l'esprit 

A demain 
 pour ne pas lasser  , car le travail est si riche  et les ouvertures de réflexions profondes  qu'une petite pause s'impose  AA

lundi 13 mars 2017

VU DU PONT Théâtre Liberté

Surprise  la grande  salle Albert Camus  transformée  
par un espace différent   
la scène  émerge au centre  et le public sur trois côtés , je reprends le texte du livret 
"Prenant Miller au mot , Ivo van Hove  a restitué à l'oeuvre , toute son acuité en invitant les interprètes à déchiffrer sous l'anecdote , l'intensité des  situations , et en inscrivant leurs affrontements;dans un espace épuré, trifrontal , intemporel comme la fatalité"
Tout peut commencer
Le rideau noir glisse lentement
  et pendant 2h  la pression, la force des situations  des dialogues  des changements de tons  du plus doux aux plus hurlants ;montent  crescendo  
jusqu'au drame que l'on  sent  inéluctable 
Magistral Berling   bloqué dans son honneur bafoué 
Charles Berling qui obtint le Molière du Comédien dans un spectacle de Théâtre Public

Bravo   au Théâtre Liberté  pour ce spectacle  brillant   
une fois de plus....
Me souvenais vaguement  du film  de Sidney Lumet avec Ralf Vallone en 1962 

vendredi 10 mars 2017

FEMMES

Dans un tourbillon d'images enchanteresses  de notes de musique   suivant  le discours  choisi et érudit de François Martin  ,
 tel un conte des mille et une nuits ...
La femme dans toute sa splendeur s'incarne au fil de cette conférence brillantissime 
en suivant modestement son plan  juste  quelques points  afin de ne pas oublier 
 EVE 
 FEMMES DANS LA BIBLE 
FEMMES MYTHIQUES 
FEMMES DANS L'HISTOIRE
LA JOCONDE
.......
Tout a commencé avec EVE






FEMME
tant de fois représentée   toujours la même  et toujours autre  jusqu'à la fin des temps 

dimanche 5 mars 2017

INVITATION AU CHATEAU MOUANS -SARTOUX

C'EST  A  VOUS DE VOIR   petite suite 
  A  L'Espace de l'Art Concret , jouant du concept d'art total 
PASCAL PINAUD
 investit les espaces du château , pour en retrouver la fonction originelle , interrogeant la valeur d'usage  des oeuvres .Ainsi les salles d'expositions se transforment en une succession d'espaces domestiques fictifs: cuisine, bureau ,salon, chambre d'enfants, suite parentale ...chaque pièce peut se percevoir, comme un portrait en creux de l'artiste qui pose un regard introspectif sur une trentaine d'années de pratique artistique
(Ce texte est intégralement repris sur les petits fascicules de présentation) 
mais la composition et les commentaires qui suivent, restent  comme toujours sur mon blog une interprétation libre de mon ressenti et d'oublis volontaires   , car les objets et tableaux de l'artiste  sont très nombreux ainsi  que
 les précisions et propos de  la guide - conférencière Madame Macchi ne coïncidant  pas toujours avec ma perception des propositions  


Je poursuis  ... cuisine  chambres  etc ...  cette intrusion même fictive est  curieuse  , car la disposition si bien agencée laisse  , un malaise ,   comme un viol d'une intimité voyeuse 
les placards ouverts, les livres regardés  le choix de ci ou la mise en valeur de ça 
Désolée , c'est une  impression personnelle 
 Une amie me signale très justement 
CE SONT LES REGARDEURS QUI FONT LES TABLEAUX 
citation de Marcel Duchamp 
et la surprenante  chambre rouge ... d'enfant

J'ai supprimé sur ce blog l'atelier le bureau  couloirs en   détails et autres  réserves
 ( existe version papier aussi ,comme toujours )
Fin de la première Partie 
 La suite avec le même artiste Pascal Pinaud  à la Fondation Maeght  pour une exposition de ses oeuvres diverses   une  sorte de rétrospective pour mieux découvrir son travail