dimanche 16 avril 2017

PALETTE MOUVANTE

Vagues d'or inlassablement tout au long de la route du regard  vers La Côte St  André 
Vagues émeraude des blés en herbe
Vagues brune  de la terre prête à la semence des maïs
Au  loin le Vercors  et les traces des neiges oubliées
Quelques nuages pour faire joli 
C'est la carte postale du jour d'Avril
Et le troupeau de chèvres gambadent  insouciantes  de tant de beauté Elles sont elles - mêmes paysage
 


jeudi 13 avril 2017

C'ETAIT UNE GARE ...

Entre autres ...
Gare de la Côte Saint André  au Rival 
"Quand je vois , effacées par la cruelle main du temps , les orgueilleuses richesses des âges évanouis
Quand je vois de hautes tours abattues sur le sol , et l'airain éternel
devenu victime d'une rage destructrice  
Quand , je vois l'Océan affamé gagner du terrain sur le royaume du rivage , ou la terre avancer dans les eaux , faisant d'un bain , une perte et d'une perte un gain 
Quand je vois ces échanges de forces ou ces forces mêmes entrainées au déclin, tant de ruines rapellent à ma pensée , que le temps doit venir emporter mon amour 
Cette pensée est comme une mort , elle ne peut que pleurer , parce qu'elle possède ce qu'elle craint de perdre "
SHAKESPEARE sonnet 64    écrit entre 1593 -1594
petite livre édité  au début du siècle dernier  il me semble  pas trouvé de date 
C'était hier   ... c'est aujourd'hui
 

lundi 10 avril 2017

UN SOUVENIR

C'était un jour d'été au château   d'Hauterives  en 1999  et la découverte d'une peinture lumineuse et colorée d'une tendresse  effleurée
Jacques Truphémus    né à Grenoble , fréquente les Beaux Arts à Lyon
 Avec pudeur et simplicité  je retrouve   un reportage hier soir sur Rhône Alpes Ce charmant artiste de 94  ans  qui parle de son travail pour cette rétrospective dans la propriété Caillebotte dans l'Essone  
INTIMITE  REVELEE 
ce titre est émouvant car tout en nuances  , sa femme disparue  ,les petites choses de la vie  
Le dépouillement du motif  des contours  tout est suggéré  , c'est un voyage au Japon  qui fut en son temps une révélation  
70 ans de peintures   et l'artiste est là attentif à chaque mot que le spectateur prononce
Sans en dire plus sur son parcours  les images sont elles -mêmes une ligne de vie 


J'ai un livret plus complet ...   à Toulon mais  c'est juste ce soir, un hommage à cet  artiste attachant comme un souvenir

mardi 4 avril 2017

MYTHES ET REALITES

 AIX  dans la douceur du petit matin    , les souvenirs en plus 
 La Fontaine inlassablement s'éblouit en jet  en continu
Et le café des  Deux garçons " 2 G  " a le goût des autrefois 
 

En laissant bougonner Cézanne figé dans sa solitude C'est un Mythe  qui rayonne  tout au long de la rue Mazarine ,   juste là  àL'Hôtel  de Caumont  




 
 Marilyn  Monroe et sa blondeur naturellement sophistiquée
 De la pin- up à la star d'Hollywood  tout en connaissant son histoire   (1926 -1962)
c'est surtout  la relecture de cette époque  et les clins d'oeil à notre belle jeunesse qui vrillent et les oreilles et les coeurs  ( Po po pidou )
(Dès l'entrée un petit film  et quelques images vite captées car bien sûr l'éternel problème de l'interdiction de photographier)
, Cette émotion  , ne vient pas  d'un sentimentalisme dépassé, mais  d'évènements qui s'entremêlent , Décidément  un air de fausse nostalgie souffle sur ces  remakes(Brigitte Bardot  dernièrement)   et  des plus jeunes ,aux vieilles branches  tous regardent échangent des commentaires , car lorsque l'on vit le présent et ses rebondissements il est impossible d'en  comprendre  la portée et  les conséquences
Intéressante présentation avec  en regard les années de Marilyn  et les évènements aux Etats Unis


"Marilyn utilise la photographie surtout pour elle contre Hollywood et les studios...elle suscite des séances de prises de vues avec les plus grands photographes de son époque , devenue unique objet de leur regard derrière l'objectif..."
 le mythe prend forme tout en restituant les deux faces de l'icône,
 solaire , lumineuse  et lunaire et vulnérable 
entre autre dans Vogue sur 2700 photos 8 seulement 
seront publiées à titre posthume en Septembre 1962 les noms des couturiers ne sont pas cités , car sa beauté irradiante lui permet de rester indifférente aux vêtements 
J'aime cette phrase..!
    Elle est  l'exact  opposé  du mannequin professionnel"
Notes relevées sur le fascicule de l'exposition  ce n'est ici qu'un minime aperçu des 3 salles et 2 étages d'expositions
Fin 
 
Les sculptures de Skoda  se montent et se démontent dans la cour  jusqu'en Juin 





A BIENTOT 

jeudi 30 mars 2017

RECAPITULATIF MARS 2017

MARS laisse  le choix 
C'EST A VOUS DE VOIR 
et de décider  quoi penser , devant les propositions de Pascal Pinaud car une 
INVITATION AU CHATEAU
est de rigueur   à Mouans Sartoux  au château  Mais une autre sollicitation intervient  
FEMMES 
conférence prestigieuse pour un sujet  enchanteur  sur les Femmes en peinture
 Pourquoi pas sous un autre angle sanglant cette fois 
VUE DE PONT 
drame qui monte en intensité comme les souvenirs d'ailleurs avec d'autres comédiens  Le théâtre  nous sublime parfois 

Retour dans les oeuvres de
 PASCAL PINAUD
SEMPERVIVIUM 
ou l'éternel vivant   quand l'artiste nous invite à la survie  à la transformation permanente à la Fondation Maeght  et le plaisir du lieu 
P P P  
tout simplement Pascal- Pinaud -Peintre
  Une sorte de rétrospective  de son parcours
Plus légèrement un bond dans le temps de la Citadelle et des corsaires jusqu'à  Brigitte Bardot et l'insouciance des années 60 en passant par les Fauves de L'Annonciade
COQUILLAGES ET CRUSTACES 
C'était à Saint- Tropez   sous la pluie 
Avril pointe son nez pointu 
qui piquera t-il , au milieu des douces fleurs ?


lundi 27 mars 2017

L'ANNONCIADE OU LES RACINES DU 20 ème SIECLE

Notre Dame de l' Annonciade à Saint Tropez
  tout au bout du port , est une ancienne chapelle érigée en 1510 habitée par les pénitents blancs ( laïques ) jusqu'en 1663  ,désaffectée pendant la révolution , puis devient  lazaret , hangar   à bateaux et  abandonnée   , quand Paul Signac le premier en 1892
 invite ses amis peintres  qui travaillent sur la couleur à venir découvrir le petit port de pêcheurs ,    le bâtiment est aménagé en 1937 en espace muséal  ,bien avant la Gare d'Orsay
Quand en 1950  un collectionneur Georges Gramont  le transforme en Musée
Une collection qui, à partir du legs du mécène en 1955 , sera un  foyer de la création du divisionnisme , nabisme  fauvisme de 1890 à1940

   
Des l'entrée  la configuration de la chapelle s'impose   et sous une lumière douce et zénithale  les oeuvres  se dévoilent 

 autre  côté
Une sculpture  de Belmondo en  médaillon  du généreux donateur Georges Grammont se trouve à gauche de l'ancien choeur 
Au premier étage la jeune et  belle Dina Vierny  à 16 ans fascine Aristide Maillol qui voit en elle le type même de la méditerranéenne
Quand tout autour s'organise un ballet de couleurs et de lumières par les peintures  de  Signac à Matisse ,Van Dogen  ,Vlaminck,  Derain  ,Vuillard,  Braque , Rouault , Ils sont tous là 
Fabuleux trésor  


Le regard s 'évade  avec  autant de plaisir 
même
le gabian peu farouche  n'en revient pas 
 Et ....Rouvrir les cahiers d'Histoire de l'Art  pour se souvenir du parcours de ces peintres  ,
 le propos ici est purement visuel 
A suivre  vers la citadelle

vendredi 24 mars 2017

COQUILLAGES ET CRUSTACES

De  LA CITADELLE  et ses remparts, 
  du musée d'Histoire de la Marine 
du soleil qui boude un peu sur la presqu'île de SAINT  TROPEZ 
du port  et  de la chapelle  musée de l'ANNONCIADE 
du  musée de la gendarmerie et du cinéma 
Resplendit la Belle  BRIGITTE BARDOT 
dans les années de folle insouciance  de simplicité et d'éclats de rire quand tout était autrement 
Petit espace riche de quelques photos  intimes  d'amis , photos pas toujours bien cadrées jusqu'aux dernières en 2014  Brigitte  sur le port  comme si le poids des ans et des tracas étaient oubliés 
Cette balade me touche ..  avec indulgence ,peut - être parce que ,nous sommes de la même génération et que les souvenirs percutent et je découvre brusquement pourquoi j'avais gardé et replacées à chaque déménagement ces  grosses clés en rang  serré  , c'était Elle qui m'avait donné l'idée  comme le vichy et autres cretonnes fleuries d'ameublement
Ah !! les jeunes filles 




Elégance  et  grâce intemporelle  

LES FAMEUSES   CLES 
et modestement les miennes 
A SUIVRE ....
IL PLEUT SUR LA VIE