mercredi 16 août 2017

HISTOIRE DE ROSE

Il y avait une rose ce matin sur la table du jardin
Offrande de la nuit , oubliée là
 qui rejoint celles d'un autre temps  
Et, devant le tableau   de la rose , qui inspira un poème 
Le passant photographia la rose  et en fit une histoire 
Que l'enfant raconta 
Abyme  Abyssale d'une rose et son portrait échevelé
 


"Jette , sur le temps un Oeil indulgent 
Il fit sans doute de son mieux 
Avec quelle douceur sombre ce Soleil tremblant 
A l'Ouest de l'Humain "
Emily Dickinson

mercredi 9 août 2017

DEJA, COMME UN AIR QUI PASSE

Une feuille  d'or ce matin  au pied du cerisier 
et dans le bleu du ciel les cerises  rabougries font de la figuration   en estampe colorée 
des pommes tombent Il va falloir les  ramasser
serait ce déjà la fin du bel été 
Il suffit d'un orage 
Il suffit d'une pluie
La nature  ici  dit
 OUI
 




dimanche 6 août 2017

AMIS FAISONS UN REVE

Sur les ondes  , des "Amis"  échangent des images et des idées  et nous les connaissons peu
Ils viennent et disparaissent
 Facebook est un mangeur glouton 
Pour garder le meilleur faisons un rêve 
"Ils sont tous là ,venus des quatre coins de France , d'Europe ou du monde 
NEYDE  au rythme des sambas ROSY et   SONY la douceur des îles 
FRANCOISE à travers les reflets des vitrines de Montréal
 WASSELLENA petite princesse des neiges du Québec
 et au hasard des fidèles  BRIGITTE des premiers jours, reporter infatigable des aventures d'Avignon, et du monde ,écrivain aux mots qui coulent comme du miel ou du vinaigre  , son voisin Michel plus acide encore mais vivifiant avec son homologue déjanté 
de Draguignan JEAN -CLAUDE
MONIQUE  flamboyante  à Toulon se pointe en musique   et harmonie
MARIE-FRANCE   amie du Mourillon  intervient quand on ne l'attend pas  avec sa pointe d'humour chaleureuse
 ELISABETH  -ANNE  souriante toujours, la peine au fond des yeux avec ses beaux textes qui nous enchante et ses faiblesses si humaines
PIERRE à la main une rose précieuse de son jardin
DOMI aux belles images
 MEGANNE attentive , originale et fidèle le coup de pep du matin
LUCE entre deux dédicaces 
FRANCOISE en promenade  Drôme Ardèche nous fait découvrir ce que nous ne voyons plus
MARIE CLAIRE  vivifiante  attentive aux belles écritures   
MARLENE  fine  pédagogue  sait nous charmer 
JOSEPHINE la diversité de ses interventions si passionnantes
DOMINIQUE ses vagues et la mer calme mystérieuse  et son soleil qui monte et qui descend 
La CAT se reconnaîtra  toujours prête à partir en aventures  périlleuses
PHILIPPE fantasque  il est là et disparait et revient avec Leica
 NAD suivi par ses musiciens au son d'un jazz immémorial
MARIE-CHRISTINE   auréolée des lumières de Lyon  avec ses images parfaitement belles
ANNE  pétillante de sa liberté retrouvée  Gaby-Chat  son amour  sous le bras
NICOLAS  ET SIC    sombres réfléchis arrivent mystérieusement  masqués 
BRIGITTE M  et ses poèmes au goût salé des embruns
OSSIANE  OCEANE  amie aux belles images et haikus attentive et fidèle en amitié
PHILIPPE  GILBERT et leur humour dans les mots et les images
MICHEL apporte ses photos noir et blanc  sublimes de pureté
EHLINGER si présent en images époustouflantes que je partage souvent
LISBETH l'insoumise charmante 
Je vois  GAËLLE et son sourire pétillant
NICOLE  HELENE discrètes et attentives 
MARILYN presque voisine à Nice et la recherche de ses présentations sculptures
et  les amis de notre belle jeunesse REGINE  FREDERIC MIREILLE BERNARD DANIEL MARIE-CLAUDE  OLIVIER  GENEVIEVE  MARTINE   FABIENNE
comme des retrouvailles fidèles
Plus loin se pointent des nouveaux- anciens amis d'un site Belge   ARTS ET LETTRES ,site de qualité et de courtoisie  Robert Paul  ADYNE   les deux JACQUELINE  LILIANE  RAYMOND  MICHEL  NICOLE en espérant en découvrir encore  si le temps le permet
au galop de son cheval CHRISTINE  en retard son carton à dessin sous le bras
les sourires bienveillants de YANNICK   ODILE  MARTINE  nouvelles amies  Les vacances éloignent certains , nous avons hâte de les retrouver
Et d'autres encore  à venir  
Vous êtes un peu de ce que je suis avec ce plus qui fait avancer et rebondir les idées
 Là est le secret 
Cette ronde infinie d'échanges de qualité par le choix d'Amis justement est un pied de nez aux  esprits chagrins qui trouvent que Facebook est nul  Il suffit de savoir choisir ses amis
OUF  il fallait le dire 
 l'écrire surtout et garder cette page en espérant que chacun se retrouvera  (60 environ) dans cette mosaïque fantaisiste Je vous invite sur ce blog hors circuit court et rapide de ma page FB 
Sur 168 amis 
 je ne cite que ceux qui viennent   régulièrement ,les autres sont des ombres sympathiques certainement mais silencieuses  , juste un nom 
Sans oublier mes correspondants de ce blog mais là c'est une autre histoire...plus personnelle
 A suivre
AA
 Travail d'un jour de canicule sans pouvoir mettre un pas dans le pré



jeudi 3 août 2017

LA PORTE DU CIEL

Ou tout simplement la Grande Porte sur les remparts de l'Abbaye St Antoine pour accéder au parvis de l'Abbatiale

Déjà il y a quelques années un article complet faisait mention de cette promenade familière des vacances quand les amis nous rendaient  visite Un plaisir chaque fois nouveau par le site   et les animations ou les expositions dans l'enceinte de cette Abbaye
Ce qui retient mon attention  aujourd'hui ce sont les triskèles  sur les façades  de l'abbatiale qui sont les plus nombreux d'Europe en un seul bâtiment ,que les architectes ont repris comme iconographie universelle  du mouvement du  soleil , le lever, le zénith le coucher 
Parce que le beau chevalier Jocelin  de Chateauneuf de retour de croisade  ayant fait le voeu de ramener en ses terres les reliques de St Antoine du Désert vers 1074 tout cet ensemble ne serait pas et que  le Saint Homme  se met à guérir du mal des ardents   Les moines de Montmajour s'installent  et construisent un   prieuré  un  hôpital    et une église , mais les guerres de religions et les bandes du Baron des Adrets  vers 1560  brûlent saccagent  détruisent   pillent le trésor et la statuaire des portails  La Révolution fera le reste 
Bref résumé  et plus de détails  beaucoup plus intéressant  à  retrouver sur des ouvrages spécialisés
Il reste pourtant une âme en ce lieu   surtout quand le Grand Orgue vibre sous les voûtes




lundi 31 juillet 2017

JUILLET EN CAMPAGNE... RECAPITULATIF

Quitter Bandol en fête  et la chaleur du Mourillon 
Et  Tout devient différent
JUILLET AU JARDIN 
La maison des champs reprend vie surtout au jardin en fleurs et potager ,ne pas oublier 
LA PROMENADE AU LAC 
lorsque les amis arrivent en images romantiques  comme 
LA BALADE DE L'ESCARGOT 

à son rythme aventureux  ...et tant de choses à faire 
REVES EN VRAC 
Devant les confitures qui bouillonnent, rêver aux ciels flamboyants de Turner , ou
pétales séchés pour garder un peu d'éternité
  comme les amis en allés
 AOUT ... QUE SERA -IL?

vendredi 28 juillet 2017

REVES EN VRAC

Etre en confiture  mais pas en déconfiture 
Rêver devant la bassine bouillonnante aux ciels de Turner 

Bocaux à remplir des fruits du Bel Eté
  pour les jours sombres 
Ainsi les jours après les jours tout change 
Rien ne change 
Glisser les pétales de fleurs en illusion d'Eternité
La grande faucheuse passe et nous enlève un Ami 

"Chaque être  perdu emporte une part de nous  
Mais un croissant subsiste 
Que les marées appellent , comme la lune 
Par une nuit troublée"
Emily Dickinson  1876   Quatrains

vendredi 21 juillet 2017

L'ESCARGOT EN BALADE

Ce matin , l'escargot du petit jardin ,
 là ,où personne ne vient 
 se promène dignement à la recherche de son  déjeuner
Il glisse sagement  toutes cornes dehors , 
et chante doucement la complainte de Prévert
"A l'enterrement d'une feuille morte...Deux escargots s'en vont  "



Expert en broderie





La chanson de l'Eté.. Les couleurs de la vie"

dimanche 16 juillet 2017

LE TOUR DU LAC

Sur les berges une brise , juste quelques rides au fil de l'eau 
et la pensée vagabonde 
"Que le vent qui gémit 
Le roseau qui soupire ...
Mais 
Le saule pleureur pleure sur le lac , les algues mornes en nappe opaque que le ciel croit nacrer en harmonie 
manque d'oxygène  et la promenade au lac donne un paysage figé qu'un peintre aimerait traduire en dégradés de teintes assourdies 
La source est tarie au loin 
mais dit-on aux premières pluies tout reviendra 
"Que tout ce qu'on entend , l'on voit ou l'on respire 
Tout dise ils ont aimé"
Pardon Monsieur Lamartine 




mercredi 12 juillet 2017

JUILLET AU JARDIN

Des hautes herbes reviennent les petites fleurs enfouies mais au frais  
les hortensias regonflent de bonheur
  Le jardinier est revenu et la vie reprend 
 Il suffit d'un peu ..beaucoup d'attention 
même les roses contre le mur, un peu brûlées , chiffonnées sourient au jardinier
Même les poires William sont en promesse


Ici pas de piscine  mais de la verdure  d'ailleurs, elle paraîtrait incongrue et mal à l'aise
et quand la chaleur devient trop forte 34 ° à 15 H 
 les murs frais de la vieille maison nous accueillent  , avec un gilet parfois 
Mais si tout est vieux ancien gardant les traces d'un passé  que je connais peu ...
 l'ordinateur l' imprimante et les livres sont là 
Le soir le ciel se pare de merveilles 
Et Stanley en majesté


 

lundi 3 juillet 2017

JOUR DE FETE

Musique Flonflons et Carillons  ouvrent l'été
 Vertiges assurés
Les estivants sont arrivés 
George Clooney  sourit et scintille , les motos vont s'envoler 
Les Mariés vont convoler  
c'est l'été
 Et la mer roule ses galets


vendredi 30 juin 2017

JUIN EN FIN

Déjà la fin du mois de Juin 
Piteux récapitulatif il me semble des petites fleurs aux nids d'oiseaux en allers et venues Seul SISLEY
 relève le lot 
Serait - ce la chaleur particulièrement éprouvante ?
Passons  en Juillet 
Devenir Extra- Terrestre et grimper dans la capsule des illusions 
Pour des voyages imaginaires et trouver un autre air 
l'Aventure est là
Château La Coste 
 sculpture - espace de Tom Shannon 
qui se pose en douceur  , plane et dessine avec les arbres le graphisme improbable du mouvement de la terre
AA  2012

jeudi 22 juin 2017

SISLEY OU LES INSTANTS FUGITIFS

S'imaginer partir vers une destination  verdoyante et se griser de la brise frémissante sur l'eau ....avec  ALFRED SISLEY
Déjà les jeux d'ombres de la gare routière d'Aix sont dépaysants 
 Traverser le cours Mirabeau et les senteurs d'épices  ,le marché et la Fontaine ,les terrasses de cafés 
"Les 2 Garçons"  La scène est posé nous sommes à Aix en Provence, 
même sous la presque canicule de ce Mardi de Juin c'est un plaisir de se laisser accrocher par les images au passage

ETRANGE INSTALLATION   DE SKODA DANS LA COUR
Autour de  cet arbre tout fleuri  qui présente "Un paysagiste pur et simple "
 précise le petit carton , une foule d'admirateur  avec en plus un air de fraicheur très supportable 















Pour s'attarder devant la belle neige presque palpable, ou des séries printanières
Zola reproche à Sisley de faire des paysages qui ne  sont pas capables de survivre à l'épreuve du temps  ...alors que Monet Renoir Pissaro se retirent dans leurs ateliers et composent les images de l'industrialisation en marche 
SISLEY , lui demeure  fidèle à la pure nature et aux conditions météorologiques
aux instants fugitifs , à la touche fébrile et à la fluctuation de la lumière et de l'air 
 DETAIL
Aussi une série sur le Pays de Galles,
 vibrantes aux changements d'angles  surprenants et audacieux 
Et la charmante dame très attentive  en contemplation tout au long des salles
Retrouver l'ardent soleil brûlant  des rues et 1h de car vers Toulon  engourdi , la mer tout près 
Fin , sans pousser plus loin le parcours du peintre et les lieux de ses résidences ce qui n'était pas le propos   ici,(notes prises à la volée , sur les panneaux de présentation)

C'est  juste une IMPRESSION