jeudi 19 octobre 2017

IMAGES VAGABONDES

J'ai de la peine à renoncer aux images
Il faut que le soc me traverse 
miroir de l'hiver , de l'âge
Il faut que le temps m'ensemence...
 Il y aura toujours dans mon oeil cependant 
une invisible rose de regret 
comme au dessus d'un lac 
a passé l'ombre d'un oiseau 
 Et des nuages très haut dans l'air bleu
qui sont des boules de glace 
Philippe Jaccottet  Aube   (Poésie 1946 -1967 Gallimard) 
Images AA


lundi 16 octobre 2017

TOULON DANS SES REMPARTS (Clin d'oeil)

Par ci ,par là des morceaux de fortifications entre les immeubles , une butte recouverte de graffitis comment imaginer Toulon entouré de Remparts 
 2000 habitants et 4 portes entourées de hauts murs face à la mer des barbaresques 

c'est en 1442 précise un article dernièrement (Nice Matin ) par André Peyègne
  qui incite à en savoir plus en arpentant les rues  
"Défense de laisser vaguer les porcs chez autrui 
Défense d'entrer dans le jardin ou la vigne du voisin à l'exception des femmes enceintes qui peuvent manger et emporter les fruits 
Dans la rue , il est interdit de blasphémer sous peine d'amende  
Taxe sur les pains de la boulangerie
Défense de pêcher le Dimanche et les jours de  fêtes 
Ne plus lancer  aucunes ordures ou excréments  dans les rues  si ce n'est après   de 8 heures du soir
 Les premiers décrets remontent à 1289" 
Et encore, un tas  des détails savoureux des législateurs les plus raffinés pour la bonne conduite des citoyens 
"Au Moyen Age Toulon croule sous les règlements"
Merci de trouver ainsi  chaque fin de semaine ces articles qui pour le lecteur passionné d'Histoire , cherche alors un peu plus au Musée  du vieux Toulon et bibliothèque spécialisée

Et Toulon réhabilite et se transforme encore

mercredi 11 octobre 2017

PROMENADE SUR LE PORT

l'idée même de la promenade est un plaisir
 Doux soleil qui réjouit les petits chiens ,les enfants et   les habitués des bateaux reconnaissables à leurs tenues décontractées 
"Dans un tableau l'unité vient de l'équilibre de ce qui attire le regard de part et d'autre de la ligne centrale " 
disait Virginia Woolf dans"Vers le Phare" 


C'est cela la promenade sur le port  avant de découvrir les sculptures monumentales de Frédéric Bonora 
Ces oeuvres habitent l'espace et entrent en résonance avec les éléments de la nature  , l'humain s'invite , l'enfant se place  dans le cercle naturellement 
Rien n'est agressif  même le bronze , les piques ,  la plaque  finement gravée L'artiste modèle ce matériel pour en libérer sa légèreté 



Et cette plaque gravée


















Miroir mystérieux  , que le pigeon voyageur déchiffrera peut-être



dimanche 8 octobre 2017

CA VA? CA VA ?

"Ca va ?  Bof ... ta femme ? bof  Ton fils  bof... Bon!
ben  ! A demain
C'est agaçant tous ces ça va , qui jalonnent notre chemin ? Petites et grandes histoires comme des Haikus de politesse  échangés des misères de nos vies partagées"( Notes du fascicule du théâtre)

Hier soir Théâtre Liberté  Et ce matin tout revient  , alors que dans l'attention des décors , la prestation des acteurs , les mots filent ,fusent d'une simplicité trop banale 
Tout revient comme une lancinante constatation des mots inutiles  
ETES  VOUS SINCERE ...
NON PAS DU TOUT 
Voilà le constat de ces vingt petites scènes 
Humour triste , grinçant parfois qui se démultiplie par effet miroir 

Je viens de poster une video sur Fb et n'arrive pas ici 
Désolée   ,  à retrouver sur You Tube avec François Matouret
L'invité surprise ce soir Lorent Deutsch

vendredi 6 octobre 2017

L'ITALIE en conférence

La Dante une fois encore nous offre une conférence de haute tenue avec Alberto Toscano 
Chercheur Ecrivain  Chroniqueur Journaliste  
D'une simplicité agréable , ce style de personnage qui vous rend intelligent 
Par une analyse fine de la situation politique en Italie à la veille des élections pour changer  et modifier la constitution ( Janvier 2018) ", après plus de 70 ans de démocratie  mais qui a besoin de revoir  des réformes indispensables , car impossible de tout garder dit- il 
Sans oublier la chance de nos pays d'Europe  de préserver la liberté et la démocratie aussi vitale que  l'air et l'eau de la vie  tout en privilégiant la dynamique du groupe aux choix individuels"
Il a était question également de la corruption et des quatre familles mafieuses en fin de conférence par des interventions dans le public très nombreux et attentif

 

dimanche 1 octobre 2017

QUAND LE SOUFFLE DEVIENT SIGNE

Huile sur carton 50X60  AA
Dans l'ombre pâle des nuages et de la lune 
le vent soudain agite des branches 
C'est le moment où tu dois trouver la vérité
Ping Hsin
 

vendredi 29 septembre 2017

RECAPITULATIF SEPTEMBRE 2017

Ou l'on s'aperçoit que la douce nostalgie du temps qui passe reste présente en ce début d'Automne Tout commence pourtant par un
 GRAND CHAMBARDEMENT 
dans le ciel avec les avions en parade pour une démonstration militaire sur la rade 
RIEN A AJOUTER 
devants les multiples informations de cyclones -tremblements et autres catastrophes face la peine personnelle inéluctable d'une amie  aux temps insouciants des enfances
A UNE AMIE  
en hommage courageux devant le temps qui avance et passe 
IMAGES ET MODE 
tout change rien ne change 
L'USURE DU TEMPS 
se traduit par les fils de soie et les couleurs qui s'éteignent un peu plus chaque jour sur le mur du salon 

UNE PHOTO UNE IMAGE 
les non- dits du regards pour aller au  plus loin de la pensée qui n'est pas une abstraction mais une projection inconsciente
TISSUS VIEILLIS 
un rappel par une exposition  de kimonos de pêcheurs japonais du 18ème siècle
ART- STREET -ART 
quand Toulon rénove le centre ancien par la qualité et l'originalité appréciées

Plus d'intervention aussi, car   "IMAGES IMAGINE" 
 mon blog du Monde  textes et poèmes 
est en sommeil  pour l'instant 

 










 

mercredi 27 septembre 2017

ART STREET ART

Toujours étonnée de la dextérité avec laquelle les peintres s'approprient les murs et les rues , les espaces libres de la ville Mais quand cela se trouve près de chez soi dans des rues proches du centre ville  à TOULON  dans le cadre d'une réhabilitation du centre historique ancien depuis 2003
 il est intéressant de faire un tour ,  au coeur de la création
 de la RUE DES ARTS
Rue Pierre Sémard  lien entre la place d'Armes et la rue d'Alger
Aurélie Magnoni
Galeries, Boutiques et rénovations des immeubles que le soleil dore  vers le soir 
Après l'inauguration  en fanfare en Juin c'est
  Une exposition jusqu'au 17 Janvier  2018  de grandes photos sur les murs 
AMORCE D'UN RECIT
Martine Geldhof, Benjamin Mouly 



 
Hier soir un reportage TVplus élaboré  que mon errance  Bloc notes
A suivre en détail au gré des promenade futures
AA

dimanche 24 septembre 2017

TISSUS VIEILLIS DU TEMPS QUI PASSE

Exposer des "Boros"  Guenilles en japonais  , paraît surprenant , Ces kimonos de pêcheurs élimés , rapiécés, reprisés inlassablement en patchworks de différents bleus  de génération en génération apparaissent involontairement artistiques 
Mais ,  les coutumes et le vieillissement  des soies en chine  lavées et baignées dans l'eau de certaines rivières  pendant plusieurs mois afin de recréer les brumes et les montagnes  des paysages aux nuages éphémères ... sont aussi passage du temps 
"Il faut mûrir pour y parvenir"
  comme une idée de sagesse
Je viens de relire "Passagère du silence"  de Fabienne Verdier
 
 Tout cela  s'explique 
Bien que, le dur  travail des pêcheurs  devient ici un témoignage historique qui rejoint l'art véritable , dans la ligne du temps qui passe et de l'usure du temps

Kimono en chanvre  japon 1750 - 1900 
Image C Arts  et quelques notes reprises
  (Exposition Paris  11 rue Jules  -Chaplain 6ème )

jeudi 21 septembre 2017

UNE PHOTO ...UNE AUTRE IMAGE

Il n'avait pas renoncé à la photo , mais peu à peu s'était mis à rechercher des sujets différents , coin de lavoir , feuille d'arbre, ombre et lumière sur un pan de mur 
Ce n'était pas vraiment de l'abstraction ,
 il y avait derrière chaque image une émotion , une vie possible 
Quand il développait ses films dans le petit laboratoire qu'il avait installé dans la buanderie , il s'étonnait de voir apparaître lentement dans l'eau du bain , des images qui le réconfortaient parce qu'elles avaient un style , qu'elles semblaient venir à lui , sans toucher cependant à ce qu'il possédait de plus fragile"
Philippe Delerm ( Le Portique 1999)  
Une réflexion douce -amère sur  le sens de la vie ,du temps qui passe 

 

dimanche 17 septembre 2017

L'USURE DU TEMPS

Sur le lac sans ride la barque glisse sous le vent  
et le poète  rêve et cherche à entrevoir dans l'ombre du passé
 la naissance  d'un autre horizon 

Puisqu'il est écrit que tout se renouvelle 
C'est peut -être pour cela que la procession sur  de la tapisserie de soie  change de couleurs , que des arbres ont poussé le long d'une mare  
c'est l'usure du temps qui strient la soie en fins bambous  et la tache devient lac  
Il y avait une vitre en héritage  cassée par la suite 
et la vie va  
 1m 30 x1m10  que des doigts anonymes ont brodé merveilleusement

jeudi 14 septembre 2017

IMAGES DE MODES

Hier - Aujourd'hui  
 Un message à travers la Mode   ou autres  significations un moyen de communication à travers le mythe dont parle  Roland Barthes 
"Le mythe ne saurait être un objet , un concept ou une idée , c'est un mode de signification  , c'est une forme, sans discrimination...
Et poser des limites historiques, des conditions d'emplois , réinvestir en elle la société"

Sans aller plus loin dans le propos 
C'est aussi un langage , une parole presque une affirmation de soi même 
En feuilletant les revues papier - glacé   et les dernières publications au goût du jour un retour dans le temps sans nostalgie pourtant un constat par ces tenues  que des années séparent 


C'était la minute frivolité

 

dimanche 10 septembre 2017

A UNE AMIE


I l est parti si loin 
à pas de lune si légers
sur la pointe des mots non dits
et des silences d'amitié

Il est allé se promener
beaucoup plus seul
beaucoup plus haut
que le sommet des montagnes
Et nous voici sans lui 
dans le douceur d'une soirée 
où les tilleuls déjà 
commencent à fleurir 

Colette Muyard  Etés filants (2008)
Peinture Sylvie Bertrand

Merci Colette  pour ces poèmes qui sont si justes à tous les moments  de nos vies AA

vendredi 8 septembre 2017

NE PLUS EN RAJOUTER

Quand tout est dit 
et qu'il n'y a plus rien à ajouter à quelque chose dont il y avait beaucoup à dire .Voilà
L'APHORISME 
pour ceux qui ont peur du milieu des mots , peur de crouler avec tous les mots 
Chaque soir en voyage , devant un paysage ou après une rencontre 
SYLVAIN TESSON 
Piège sa pensée et l'épingle dans son carnet 
L'amoureux d'aphorismes est un peintre sans pinceau , un photographe sans appareil 
Il saisit l'instant  
Il éclôt de la pensée et s'envole  léger 
Notes relevées sur le petit recueil "Aphorismes sous la lune"( 2008)dernièrement offert 
"A quoi rêve l'eau dormante "
Encre Michel Pinosa
"La lune , enceinte de lumière allaite la nuit"
J'ai longtemps joué aux Haîkus  cela me fascine encore mais l'esprit est différent   il y a des règles que je ne peux suivre ,  la pensée est trop vagabonde 
Rien qui m'appartienne
sinon la paix du coeur 
et la fraîcheur de l'air
Kobayashi  Issa
L'imagination alors se plie   à l'humeur du jour 

 Aujourd'hui le vent parle beaucoup 
mais ne dit rien
AA 
Que dire de plus