jeudi 30 juin 2016

TEMPS SUSPENDU

Cet entre - deux temps entre le départ vers un autre lieu  , 
ce temps suspendu ( dont parle souvent François Cheng , le monde médian )  
avec sa maison sur le dos!! enfin dans une voiture! avec ce qu'il faut pour plusieurs semaines d'une autre vie si différente 
un poisson de verdure surgit au carrefour , clin d'oeil 

orages grondants  rosiers en pleurs à tailler en belle toilette 

Découvertes de fraises sauvages cachées  pour délicates peintures  ou framboises en pâmoison attendant dégustation avant dégradation
Et
Bienvenue dans la maison des champs 
Soleil  revenu 
 

8 commentaires:

  1. délicatesse des fraises
    qui s'élancent
    avant d'être croquée !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fraises sauvages acides au goût réel oublié

      Supprimer
  2. et temps retrouvé,
    reprendre fil, installée dans l'autre maison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On s'en va toujours avec soi- même!!!
      est -ce un bien ? ou non ? la campagne inspire ce genre de réflexion
      Et la vie va

      Supprimer
  3. Belles vacances dans cette maison des champs où tout respire la quiétude, ce goût de liberté dans "ce temps suspendu" où la vie reprend un rythme peut-être plus en accord avec cette proximité de la nature qui nous conforte dans ce besoin de lâcher prise. Est-ce que je me trompe Chère Arlette ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Monique C'est juste!! la vie est autre ici et certaines réticences de ma part se trouvent infondées car la répercussion de la nature pendant plusieurs semaines est source de jouvence et de "lâcher prise" Suis touchée par votre attention

      Supprimer
  4. Amusante, ta photo du poisson ornant le rond-point du pont de Saint-Vallier .
    Sur le Rhône, il y avait autrefois (à cinquante mètres de là) un pont suspendu. Il fut définitivement suspendu en 1944. Et, en 1972, ses vestiges ont été détruits lors de la construction de l'actuel pont de béton.

    "Le temps suspendu"... c'est bien ce que j'ai ressenti dernièrement en quittant mon domicile citadin pour la campagne briarde. Pour moi qui n'ai toujours pas sauté le pas en faisant l'acquisition d'un appareil nomade (smartphone, tablette ou autre portable) la suspension de l'internet est un gain de temps synonyme de vacances. Un véritable ressourcement, au sein de la nature et parmi les gens qui vivent à son contact.

    Bonnes vacances Arlette, beau temps pour ton séjour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce carrefour est sur notre route vers la maison des champs à quelques kilomètres je ne connaissais pas toute l'histoire Merci Tilia
      J'aime garder le contact même en d'autres circonstances et le partage est doublement réciproque
      Belle soirée très chaude encore sous la tonnelle

      Supprimer