lundi 14 juillet 2014

PEU DE CHOSE...

Notre vie est du vent tissé...

...Peu de chose, rien qui chasse l'effroi de perdre l'espace 
est laissé à l'âme errante
 Mais peut-être plus légère, incertaine qu'elle dure
 Est--elle celle qui chante 
avec la voix la plus pure les distances de la terre
...
Une paille très haut dans l'aube, ce léger souffle à ras de terre
 Qu'est ce qui passe  ainsi d'un corps à l'autre? 
Une source échappée au bercail des montagnes...
On n'entend pas d'oiseaux parmi ces pierres
Philippe Jaccottet
( extraits Poésies 1946-1967 Gallimard)

Est une montagne , un ciel ou une pierre?  peu de chose en somme

4 commentaires:

  1. Le peu n'est pas à la mode. Aujourd'hui, on consomme ou bien on n'est rien. Je préfère être rien à ma façon car le peu me va. Merci pour ce superbe poème, pour cette photo, pour cet instant de partage.
    Je t'embrasse.

    Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très touchée Roger , par cet éclat de calcaire au bord du Verdon posé là en toute beauté
      et la photo révèle alors ce que mon oeil supposait
      Double Merveille Merci pour ton message

      Supprimer