dimanche 21 octobre 2012

BAYADERE

Sous les ombrages 
Elle rêve
Les yeux  fermés aux doux rayons du dernier soleil 
Bayadère en Elégance 
 Elle rêve aux désirs d'Orient enrubannés de senteurs 
Elle danse ...Petipa 
Le beau Noureev s'en est allé au Royaume des Ombres
Les costumes s'endorment dans les vitrines de l'Opéra
Elle rêve en Elégance 
La Bayadère 
Huile sur carton 45X70  AA

19 commentaires:

  1. et ce soir elle dansera un slow et puis peut être un charleston

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'espace -temps , en rêve se joue de la chronologie et catapulte les sensations et les souvenirs

      Supprimer
  2. Elle rêve sous la plume de Théophile Gautier en Amani

    RépondreSupprimer
  3. Jeu des couleurs et des formes entre intérieur et extérieur entre lecture et réalité
    Merci d'entrer dans cette fantasmagorie

    RépondreSupprimer
  4. Non pas en rêve mais bien réelles, toutes mes amitiés.
    Merci de votre fidèle présence.
    Je vous embrasse

    RépondreSupprimer
  5. Chère Elisanne dans le rêve il y a toujours une part de réel
    Heureusement et aussi malheureusement
    Merci à vous de vous promener jusqu'ici...sous les ombrages

    RépondreSupprimer
  6. Elle est l'élégance personnifiée...
    Délicatesse des teintes
    le trait aérien.
    Elle danse. Elle rêve qu'elle danse.

    RépondreSupprimer
  7. Non elle n'a pas rêvé
    l'image lui est invisible
    et cela lui manque

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand les ombres tamisées du soleil entraînent si loin ce désir d'Orient et de senteurs
      Suis ravie d'avoir conservé cette peinture originale qui me fait rêver et que j'ai failli donner à plusieurs reprises
      Ravie du partage et de vos mots

      Supprimer
  8. Jeandler Les costumes chatoyants conservés dans du papier de soie
    dans un rêve se déplient et refont éternellement ce pas de danse

    RépondreSupprimer
  9. Voilà, j'ai mis votre blog dans mes Liens.
    Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Olivier en espérant vous retrouver
      Arlette

      Supprimer
  10. J'ai vu que vous avez mis mon blog dans vos liens et je vous en remercie.
    Cependant, l'adresse n'est pas "ob.poesie.blogspot" mais "ob-poesie.blogspot" (avec un tiret)
    ;)

    RépondreSupprimer
  11. La divine anna Pavlova dirigée à petits pas et par Marius Petipa au Blchoï
    Très belle représentation de l'héroïne de ce ballet
    Une exposition sur "Petipa" m'avait beaucoup impressionné à Monaco

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Bernard je me souviens effectivement nous en avions parlé et citant Petipa je pensais à vous

      Supprimer
  12. aussi belle qu'une houri
    sur fond de coloris
    à la Raoul Dufy
    elle me séduit

    RépondreSupprimer
  13. Merci Tilia de venir dans mes imaginaires avec de si un si beau commentaire
    vous êtes dans mes favoris et suis admirative de vos articles si richement illustrés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi de même, Arlette, j'apprécie ce que vous faites et je suis membre de "Au gré des jours" :)
      Je viens de parcourir les images de la colonne de gauche et j'y ai tout de suite remarqué une de mes estampes favorite : les corbeaux d'Ogata Kōrin.
      Je suis également allée faire un tour dans votre ancien blog et j'y ai découvert votre penchant pour Modigliani, un peintre que j'aime beaucoup aussi.

      Supprimer
    2. Modigliani!! une faiblesse qui perdure si bien que mon avatar est un tableau -copie d'une amie qui se trouve au dessus de mon bureau et m'identifie parfaitement et me ressemble peut-être
      Merci pour Ogata Körin là aussi une merveille en moi

      Supprimer